Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

MARQUES DISTRIBUEES

 

 

 

 

new logoTIEMCO

 logo Sworming Hornet

 

 

 

Recherche

/ / /
Début Mai, le rendez-vous est fixé tôt le matin avec mon pote Christian pour une session pike en Seine
et Marne; peut être aurons nous aussi la chance de croiser quelques bass...
Récent pêcheur aux leurres mais aussi en bait casting, Christian va aujourd'hui s'essayer au float tube
pour la première fois.
Voilà un bon moment déjà que je lui avais promis cette initiation et sa motivation du matin se
transforme en franche rigolade dès la mise à l'eau car Christian peine à palmer et ne réussit à tourner
que d'un côté.
Après quelques conseils théoriques, nous voilà fin près pour pêcher...
J'entame ma prospection au cranck DC 400 et Christian au spinner.
La quasi totalité du lac est bordée d'arbres, de branches et d'herbiers...tout ce que j'aime!
Une heure plus tard sans la moindre tape je troque mon cranck contre une BASIRISKY que j'utilise en
skipping afin de dénicher les poissons au fond de leurs repères.
Quelques minutes plus tard, première touche d'un petit broc' que je rate au ferrage.
En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Christian lance son spinner sur le spot et sort le
« first
pike » de la journée; pas bien gros certes, mais c'est un début et surtout son premier en float!

Après plusieurs ratés de baby pikes au BASIRISKY je reprends au spinner B CUSTOM ( j'en ai marre
de ma faire lacérer ma frog avec des pin's...).
Deux poissons plus tard, la moyenne de taille est à peine plus élevée.
Je laisse donc Christian pêcher les bordures et pars en spécimen hunting en pleine eau au SILENT
KILLER ( customisé: bavette retirée + ajout de plomb pour une nage en « S » large et puissante) et au
HIGH SIDER JR ( auquel j'ai ajouté 10 gr de plomb insérés dans la partie ventrale à l'aide d'une
perceuse, pour une nage plus profonde et suspending).
Mais après un quadrillage big bait au large sans résultat, je rejoins mon compère pour gratter berges et
obstacles au SLIDING JIG/PORK FLAT WORM TRAILER dans l'espoir de peut être toucher un
bass...
Cependant, les brochets semblent plus réceptifs à mon combo grâce auquel je vais en déloger quelques
uns sous les yeux médusés de mon collègue... « merde! Il me faut les mêmes! »...me dira t-il.
Nous sommes déjà à mi-journée et comptabilisons chacun quelques becs grâce aux patterns gagnants:
spinner et jig dans les obstacles.
Le tour du lac est quasiment terminé lorsque j'aperçois au milieu un long banc de nénuphars à peine
émergeant sur un haut fond.
Je réussi à convaincre Christian de nous y rendre alors qu'il ne pense plus qu'à retourner à la voiture
pour y dévorer les casse-croutes oubliés.
Arrivés sur le spot, Christian me demande comment aborder la zone.
Le temps un peu nuageux et la présence de quelques vagues m'incitent à lui conseiller une pêche au
buzzbait...
Au bout de quelques lancers, Chris essuie une grosse attaque en surface qu'il décroche aussi sec « c'était
ENORME! » m'annonce t-il.
Connaissant les attaques maladroites et explosives de broc' en surface, je reste prudent quant aux dires
de mon « néo float tuber » sur ce « masta fish »; malgré tout je suis conforté dans mon choix de pêche
au buzz.
Christian reste sur place en espérant une seconde attaque.
Après une trentaine de « casts » au buzzbait, je lui propose de changer de leurre car si le bec est encore
présent, il ne reviendra apparemment pas sur son top water...
Je lui préconise donc un spinner qui évoluera sous la surface sans s'accrocher dans les jeunes pousses de
nénuphs.
Deux lancers plus tard et c'est le strike!!
Le bec a suivi son B CUSTOM 5/8 Oz et s'en est emparé à deux mètres du float tube.
Je le rejoins en quatrième vitesse et m'aperçois que c'est un véritable tronc d'arbre qui s'arcboute à ses
pieds pour tenter de se libérer.
Sous mes conseils, Christian resserre son frein et contre en force le brochet qui se redirige
dangereusement vers les herbiers.
Après de puissants rushs et quelques sueurs froides pour Christian, je parviens à le saisir au fish grip...
Chris est abasourdi, il n'en revient pas et pendant qu'il se remet de ses émotions, je pèse et prends les
mesures...1m07 pour 10kg, génial et quel souvenir pour une première sortie en float tube!




Après une bonne ré oxygénation, nous prenons plaisir à voir repartir ce magnifique poisson dans son
élément et décidons de retenter notre chance: peut être y en a t-il d'autres sur le spot?...
Et c'est vraisemblablement le cas puisque cinq minutes plus tard, sur ces mêmes nénuphars, mon
BUZZ ZERO TWO BEAT O.S.P. se fait happer avec violence par un très joli brochet, qui combat avec
opiniâtreté.
Ramené à bon port, ce bec est plus petit que celui de Christian mais m'a gratifié d'une belle défense et
d'une superbe attaque en surface.



Une fois relâché, nous nous remettons au travail et faisons chanter les buzz...
Au milieu du haut fond, je prends une seconde châtaigne qui m'arrache presque le canne des mains, le
poissons sonde aussitôt avec lourdeur en plein milieu des nénuphs, me prend quatre mètres de fil de
mon frein bien serré...et se décroche!
Je peste; ce fish devait lui aussi être énorme mais malheureusement mal piqué; nous n'en verrons pas la
couleur, du moins, pas aujourd'hui!
Nous rentrons à la voiture, avaler nos sandwichs et prenons la direction d'un autre lac.
Nous nous remettons à l'eau en fin d'après midi, mais ne ferrons rien jusqu'au coup du soir ou je
sortirais quelques brochets de plus au HIGH SIDER JR le long des herbiers en animation lente.
Quoiqu'il en soit, cette journée de partage et de vives émotions fût très agréable et laissera un souvenir
indélébile à mon ami Christian.
François Carré

Partager cette page

Repost 0
Published by