Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MARQUES DISTRIBUEES

 

 

 

 

new logoTIEMCO

 logo Sworming Hornet

 

 

 

Recherche

25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 17:58

 

L’abdomen épais et dense de la Falling Shrimp de reins est à l'origine de son doux surnom de gros cul....dans lequel il est possible et parfois même conseillé de glisser un insert en tungstène. Ici un insert Reins TG NAIL SINKER HEAVY WEIGHT 5/32 d'oz. 

 

gros culs + insert 001

 

 

Ces créatures ont été conçu pour une action précise : le "back slide" ou nage en arrière. En introduisant un insert au centre du leurre, on donne à la Falling Shrimp un équilibre qui la fait nager vers l’arrière lorsqu’on donne du mou dans la ligne après une action de traction sur le fond.

 

 

Y à bon gros cul

 

 

Un premier bouffeur de gros cul se laisse tenter dans des conditions hivernales... et ce n'est pas le dernier à succomber à leurs charmes...

Cette technique permet de prospecter profond, et d'atteindre rapidement le coeur des obstacles ou les cavités sous les berges.
Tout le poids du leurre étant situé vers l’arrière et les appendices de la Falling Shrimp étant très fins et légers, l’action n’est pas freinée..

 

45-julien.jpg

 

Un autre avantage de cette association est de pouvoir balancer sa créature à des distances assez hallucinantes... et donc de solliciter des fishs méfiants se tenant souvent loin du bord.

 

46

46 bis

 

Outre le gain de distance au lancer, l'autre principal avantage à mes yeux de l'insert est de permettre au montage de regagner rapidement le fond. Cela ne représente aucun intérêt en soit, mais permet par contre de pouvoir tendre sa bannière rapidement et de rester au contact permanent du leurre, même par fort vent latéral...  et là ça devient très intéressant. 

 

big bass 1

 

La pêche devient donc possible dans des conditions météo affreuses, avec bourrasques et rafales de vent violentes. Mieux, ( bien emmitouflé dans ma combi BOIL ) elle en devient presque agréable et elle est complètement maîtrisée, le contact avec le leurre étant permanent. L'infime et imperceptible léchage de cul passant inaperçu avec un montage classique sera ici bien ressenti et sanctionné d'un puissant ferrage. Ci dessous, le big one de la session...  

 

BIG BIG bass 2

 

L'action est simple et redoutable: Lancer le plus loooiiinnn possible et faire dandiner son gros cul sur le fond entre les herbiers denses. C'est là que ces gros gourmands se cachent, à l'affût...

Sur un lac collinaire du Lot-et-Garonne découvert récemment et peuplé de GOLGOTHS MONSTRUEUX,  la technique s'avère tout aussi efficace. Report complet dans les semaines à venir sur ces "mérous d'eau douce"...

 

49 gros cul

 

En float j'utilise les falling shrimp sans insert, pour des raisons évidentes de discrétion dans l'approche et de proximité avec les fishs, qui se trouvent à des distances beaucoup plus abordables.

 

gros cul scupenong 008

 

La surprise du jour, une perche. Ce n'est pas un monstre, loin de là, mais ça fait super plaisir car je n'en avais plus pris sur ce spot depuis plusieurs années.

 

gros cul scupenong 010

 

Avec ou sans tungstène, les bass restent les principaux prédateurs de nos plans d'eau. 

 

gros cul scupenong 013

 

Le coloris scupernong s'est révélé très efficace et m'a permis de passer de très agréables moments au bord de l'eau. 

 

gros cul scupenong 014

 

Un bon début de saison...

Pourvu que ça dure !!!!

 

la guignoteam:  http://guignoteam.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by FTF
commenter cet article

commentaires