Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

MARQUES DISTRIBUEES

 

 

 

 

new logoTIEMCO

 logo Sworming Hornet

 

 

 

Recherche

/ / /
Le jour «J» tant attendu du troisième week end d'avril est enfin arrivé... Depuis plusieurs jours déjà, les cannes sont montées et les leurres sélectionnés; parmi eux, quelques références fraîchement arrivées en France comme les BALISONG MINNOW ou HIGH SIDER n'attendent plus qu'une chose: cartonner du fish!!. Mon ouverture va se diviser en deux journées: le samedi et le lundi; dimanche étant pour moi un jour de taf...

Samedi

Nous arrivons sur un grand plan d eau de Seine et Marne; à cette saison, nous touchions en general les brochets très près des bordures les années précédentes. Après la fraie, nous les délogions dans des structures peu profondes alors qu'ils profitaient de la période de reproduction des brèmes pour se gaver. Cependant, cette année nous n'apercevons pas de blancs en bordure malgré les quelques baies déjà prospectées et n'avons pas enregistré une seule touche. Les brèmes ont elles déjà frayer ou sont elles sur le point de le faire? Quoiqu'il en soit je décide de m'écarter des bordures et de pêcher plus large. Pour ce faire, j'opte pour un BALISONG MINNOW 130 SP . Grâce à son système de masselottes interne il se lance comme une fusée, à un rolling très prononcé et est capable d'effectuer des darts latteraux impressionnants d amplitude; comme le dit a juste titre l'ami Fred Miessner «le BALISONG c'est un minnow qui a pris du crack...» Après quelques jerks ponctués de pauses je prends une touche, la nage énergique et le coloris fire tiger de mon bait n'a pas mis beaucoup de temps à séduire ce premier brochet.














Les spots s'enchainent et les becs aussi avec leur lots de décrochés... Nous remarquons rapidement que nous ne prenons rien sur les bords et en pleine eau non plus,tous les poissons pris jusque la sont piqués en retrait de la rive, au niveau des cassures ou sur des hautfonds, laissant apparaître les premiers herbiers de l'année. Nous focalisons donc notre recherche sur ce genre de spot que je pêche en alternant au HIGH SIDER JR et au BALISONG.



De son côté, mon pote Tof fait son premier bec au minnow tandis qu'Olivier fait la même chose avec un BALISONG que je lui avais prêter.



Nous abordons ensuite une rive profonde bordée d arbres couchés oû cassures et haut-fonds semblent inexistants. Je peigne soigneusement au spinner B CUSTOM 3/8 oz puis change rapidement pour un 5/8 pour effectuer des descentes et pêcher plus profond . La sanction ne se fait pas attendre et je ferre un joli bec que je peine a extirper des entrelacs de branches; une fois en pleine eau il m'offre une défense digne d'un brochet du mètre refusant de monter en surface avec de puissants rushs.



Je laisse mes camarades passer devant pour qu'ils exploitent au mieux cette rive qui paraît prometteuse. Quant a moi, je recommence au HIGH SIDER JR qui m'a déjà permis la prise ou le suivi de quelques brocs de taille moyenne. Je pêche donc derrière mes compagnons qui utilisent différents leurres mais sans résultats; mon HIGH SIDER évolue juste sous la pellicule et se fraie un passage entre les branches . Est ce sa nage très naturelle ou le cliquetis des différentes parties de son corps s'entrechoquant qui rend mon swim bait irrésistible car il effectue un véritable carnage sur des poissons qui sortent de nulle part et viennent le shooter avec violence; tout cela sur des secteurs déjà pêchés par mes deux compères.



Ma confiance en ce leurre et sa faculté à l'utiliser durant de longues heures sans fatiguer va me permettre de continuer avec jusqu'au coup du soir et me rapporter encore quelques fishs...
Bilan : tof : 2 becs et 1 décroché
           olive : 3 becs et quelques ratés
           moi:douzaine de becs et tout autant de suivis ou ratés

Lundi

Cette deuxième journée se joue sur un série de petites gravières proches les unes des autres. Nous nous mettons à l'eau dans une baie peu profonde déjà envahie par les herbiers; mon pote pêche au spinner et fait son premier fish. J'ai juste la place entre la surface et le haut des herbiers pour faire passer un BALISONG MINNOW 100 puis 130 et pique coup sur coup deux petits brochets. Arrivés en fin de lac, seule partie ou la profondeur n'a pas permis au herbiers de trop pousser, je me fais taper au B CUSTOM ¾ oz single colorado en slow rolling profond par un superbe bec passant les 90 cm. Malheureusement après un combat épique, le poisson piqué a la commissure des lèvres se décroche...degu'.

Tels des tortues ninjas, float tube sur le dos, nous traversons les bois pour accéder à une autre gravière; ici l'eau est plus claire mais aussi plus crayeuse. Je vais utiliser sur la première moitié du lac un FLAT BACK JIG agrémenté d un FLAT WORM PORK TRAILER rouge afin de m introduire au sein des bois morts; ce qui me récompensera de quatre brochets et deux ratés mais de petites tailles. La seconde moitié n'est plus jonchée d obstacles mais parsemée de touffes d'herbiers ici et là . J'oriente donc mon choix sur un spinner B CUSTOM 5/8 oz de couleur noire; dans ces eaux crayeuses, les coloris rouges ou noirs m'ont toujours donnés de bons résultats... passage dans un herbier et ….bam!




Troisième gravière; cette fois ci communiquant avec la rivière; des les premiers lancers, alors que je sors mon MINI BROSS de l'eau, un petit bass se rue sur mon leurre et prend la poudre d escampette. La faible profondeur et la présence d herbes m'incite à continuer au spinner. Mon leurre tombe à l'eau et aussitôt un remous se produit, laissant place à une grosse masse noire happant mon MINI BROSS ; il s'agit d un silure me faisant la misère dans les herbiers.




Même après ce rude combat, l'armature de mon petit spinner n'a pas bouger; je l'avais déjà remarquer sur plusieurs poissons costauds mais les spinners de la serie DEPS, qu'ils soient B CUSTOM ou MINI BROSS, grâce à la matière et au diamètre importants de leur épingle sont vraiment résistants et quasi indéformables. Nous tentons le coup du soir sur une carrière encore en extraction(gangsta-fishing?nous ne le saurons pas...) apparemment récente mais peut être poissonneuse... Finalement, je termine ma journée avec une flopée de baby pikes quasi tous non mailles au BALISONG MINNOW.

François Carre

Partager cette page

Repost 0
Published by